Coût du bouclier fiscal : Cahuzac confirme

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre délégué au Budget a confirmé mardi à BFMTV et RMC que le "bouclier fiscal" avait encore coûté à l'Etat français près de 800 millions d'euros en 2011, année de sa suppression en contrepartie d'un allègement de l'impôt sur la fortune (ISF).

C'est même l'année où ce plafonnement du montant des impôts payés par un contribuable a coûté le plus cher, selon une note citée par Le Parisien, qui précise que 13.000 personnes en ont bénéficié l'an dernier, pour un montant restitué moyen de 56.400 euros, lui aussi nettement en hausse.

Selon le document mentionné par le journal et remis en avril à la ministre du Budget d'alors, Valérie Pécresse, par un haut responsable de Bercy, l'Etat a restitué en 2011 735 millions d'euros aux Français les plus fortunés, dont une part sous forme de déductions d'ISF, soit 100 millions de plus qu'en 2010.