Corée du Nord: le PS condamne la "surenchère"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le PS a condamné lundi "la surenchère verbale" des dirigeants de la Corée du Nord, son secrétaire national à l'International Jean-Christophe Cambadélis jugeant qu'ils "peuvent provoquer une confrontation majeure" dans la région.

Relevant qu'après un tir de missile balistique et un essai nucléaire, les dirigeants nord-coréens ont été jusqu'à menacer d'une "guerre thermo-nucléaire", le PS a jugé dans un communiqué : "ce pays n'a pas les moyens de ses rodomontades, mais ils peuvent provoquer une confrontation majeure dans la péninsule coréenne et dans la région".

Il demande à l'ONU et aux pays qui ont des relations avec la Corée du Nord, particulièrement la Chine et la Russie, d'"user de leur influence pour convaincre ce pays de s'abstenir de menace contre les autres pays et qu'il doit se conformer aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU", selon le communiqué de M. Cambadélis.