Copé demande à Ayrault de "recadrer" Peillon

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président proclamé et contesté de l'UMP Jean-François Copé a demandé lundi à Jean-Marc Ayrault de "recadrer très rapidement" Vincent Peillon dont les déclarations sur "la revalorisation du salaire des enseignants" sont, selon lui, "en contradiction totale avec les arbitrages budgétaires" du Premier ministre.

"Dans le même temps, M. Peillon (ministre de l'Education, ndlr) nous annonce des recrutements supplémentaires et une discussion sur la revalorisation du salaire des enseignants. Alors là, je crois qu'il faut quand même que M. Ayrault, après s'être beaucoup occupé des contradictions de M. Montebourg, s'occupe maintenant de celles de M. Peillon", a déclaré à quelques journalistes Jean-François Copé.

Les propos du ministre de l'Education nationale sont "en contradiction totale avec les arbitrages budgétaires présentés par M. Ayrault". "Donc moi, je demande que M. Ayrault recadre très rapidement M. Peillon, comme il l'a fait avec M. Montebourg. C'est le couac gouvernemental de ce début de semaine", a ajouté Jean-François Copé.