Cantona, "pas besoin de 500 signatures" (PS)

  • A
  • A
Partagez sur :

Arnaud Montebourg, député PS de Saône-et-Loire, a  estimé mardi que l'ancien footballeur Eric Cantona n'avait pas besoin de 500 signatures de maires pour parler du logement lors de la présidentielle, puisqu'il ne veut pas être candidat.

Interrogé par RTL sur la démarche du footballeur-acteur, à la recherche de parrainages présidentiels pour faire du logement une priorité de la campagne, le troisième homme de la primaire de gauche a répondu: "je ne sais pas quelle est la nature de sa candidature".

Comme on lui faisait observer qu'elle visait la question du logement, M. Montebourg a répliqué : "donc il n'a pas besoin de 500 signatures pour le faire et il a raison de le faire, par exemple sur le système bancaire. Et j'approuve un certain nombre de questions de société sur lesquelles Eric Cantona s'est engagé". "Je souhaite qu'il participe au débat", a encore dit le président du conseil général de Saône-et-Loire.