CIV: Marine Le Pen tance Nicolas Sarkozy

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La vice-présidente du Front national Marine Le Pen a regretté dimanche sur LCI l'attitude de Nicolas Sarkozy face à la situation en Côte d'Ivoire. "Je juge avec assez de sévérité la précipitation avec laquelle le président de la République a pris position", a-t-elle dit à propos du soutien apporté par l'Elysée à Alassane Ouattara."Nous avons 15.000 expatriés qui sont en Côte d’Ivoire et 900 soldats, il m’apparaît dangereux d’avoir ainsi pris assez brutalement cette position", ajoute-t-elle. Interrogée sur la question de la légitimité d'Alassane Ouattara, elle a déclaré: "Je ne sais pas, parce que la communauté internationale, très rapidement, quasiment le jour même, a décidé qu’il s’agissait de monsieur Ouattara. Ce que je sais c’est qu’il y a un conflit de légalité entre le Conseil constitutionnel et la CEI. Je pense que les instances internationales auraient déjà dû se pencher sur ce conflit de légalité."