Amiens : il faut "se faire respecter" (FN)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Front national a déploré mardi les affrontements violents qui ont opposé dans la nuit des policiers et des jeunes à Amiens-Nord, faisant immédiatement un lien avec "l'immigration massive" qui à ses yeux "accroît l'insécurité" dans le pays. "Après Toulouse il y a quelques jours, Amiens a connu une nuit d'émeutes et de barbarie. Ces épisodes dramatiques se succèdent depuis des années sans que les discours musclés des ministres de l'Intérieur successifs n'y changent quoi que ce soit", écrit le parti dans un communiqué intitulé "la France doit se faire respecter!"