Affaire DSK : un "goût d’inachevé" (Mélenchon)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Au lendemain de l'abandon des charges à l'encontre de DSK, "dans la mouvance féministe, dont je suis proche, il y un goût pénible d’inachevé", a déclaré Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l’élection présidentielle, mercredi matin sur Europe1.

"On a l’impression qu’on n’a pas tranché sur des faits mais sur la crédibilité de cette femme. Il me semble que ce sont les faits qui comptent, quand bien même ce serait la pire menteuse du monde, elle ne mériterait pas d’être violée", a-t-il poursuivi, avant de préciser : "je ne dis pas qu’elle a été violée".