2012 : "secret de Polichinelle" dit Juppé

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La candidature à un deuxième mandat présidentiel de Nicolas Sarkozy "est un secret de Polichinelle", a estimé mardi le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé. Interrogé par l'Association de la presse diplomatique sur ce qu'il compte faire dans la campagne, l'ex-Premier ministre a répondu: "Quel rôle est-ce que je souhaite jouer ? Eh bien à la mesure de mes responsabilités de ministre des Affaires étrangères pour essayer de participer à tous ces débats".

"Et peut-être un peu plus. Je suis comme membre du gouvernement tout à fait solidaire de la politique qu'il (Nicolas Sarkozy) conduit et j'ai bien l'intention de m'engager à fond pour soutenir le candidat qui sera le notre, c'est-à-dire le président de la République actuel", a-t-il ajouté.

Alors qu'un journaliste lui faisait remarquer que le président ne s'était toujours pas déclaré, Alain Juppé, souvent considéré comme un possible recours à droite, a rétorqué: "Secret de Polichinelle !". Avec le président de la République, "on travaille ensemble vraiment dans un climat de proximité et d'accord très profond", a aussi assuré le ministre. "Contrairement à une idée parfois répandue, (il) écoute beaucoup. Avant de prendre sa décision, il est très attentif aux avis de ses principaux ministres et il m'associe très directement à tous ses choix de politique étrangère", a poursuivi Alain Juppé.