Marc Feuillée (Le Figaro) favorable à l'intervention du gouvernement entre Google et la presse

, modifié à
  • A
  • A
marc feuillée le figaro 2:56
Marc Feuillée, directeur général du Figaro le 1er septembre © Europe 1
Partagez sur :
Invité média de Philippe Vandel, le directeur général du Figaro s'est dit favorable à une intervention du gouvernement dans le conflit qui oppose Google et les éditeurs de presse sur la question de la rémunération de l'information en ligne.
INTERVIEW

L'information a un coût et l'information se paie. C'est ce que tente de rappeler les sites d'informations de presse à Google dans un conflit qui dure depuis plusieurs années. Face à l'enlisement, le directeur général du Figaro Marc Feuillée a pris position dans l'émission Culture Média, sur Europe 1. "Cela fait 10 ans que l'on tourne en boucle" sur la question de la rémunération de la presse en ligne s'est-il impatienté, rappelant que Google News a "une situation de monopole" dans la distribution des contenus d'information.

L'exemple australien

Marc Feuillée s'est dit en faveur de la nomination par le gouvernement français d'un médiateur pour trouver une solution à ce conflit. "Ce qui nous importe, c'est de trouver un accord", rappelle l'homme de presse. "J'espère un médiateur qui comprendra nos positions et trouvera un juste équilibre." Pour rappel, Google News ne finance pas les sites d'information. Selon la firme, qui veut une information gratuite, l'audience apportée par Google News constitue une source de revenus suffisante pour les titres de presse. 

Le directeur général du Figaro aimerait que la France s'inspire de la médiation mise en place en Australie. Google y a formulé les mêmes menaces qu'en Europe de suppression de Google News, voire de YouTube. Mais l'État australien tient tête au géant américain, le menaçant d'imposer par la loi un mode de rémunération dans le cas où le moteur de recherche refuserait la voie de la médiation et de la négociation. 

Europe 1
Par Alexis Patri