L’antenne de BFMTV perturbée par une grève ce dimanche

  • Copié
Louise Bernard, édité par Juline Garnier
Une trentaine de personnes étaient en grève ce dimanche à BFMTV afin de demander une hausse des primes de fin d'année, pour compenser l'inflation. Celle-ci a légèrement changé la diffusion des informations sur le canal 15, privant les téléspectateurs de matinale et de journaux lancés par des présentateurs.

Vous l’avez peut-être remarqué en mettant le canal 15 sur votre télévision ce dimanche : des journaux tout en images, qui n’étaient pas lancés par des présentateurs en plateau. Ce format inhabituel est le résultat d'un appel à la grève formulée par une trentaine de techniciens et de journalistes de BFMTV. Face à l'inflation, ils demandaient une hausse des primes de fin d'année. La direction a pourtant bien proposé des primes, mais pas assez élevées selon les syndicats. Les grévistes réclament le double car ils disent ne pas accepter "de perdre du pouvoir d'achat dans un groupe qui gagne de l'argent".

Pas de matinale ni de plateaux

Les journaux n'étaient pas les seuls passages perturbés à l'antenne. Chose rare, les téléspectateurs de la 15 se sont réveillés sans matinale, mais avec des rediffusions de la nuit. L'après-midi, à la place des émissions habituelles, étaient rediffusés des documentaires. Seuls quelques duplex de journalistes ont été diffusés et une émission a pu avoir lieu normalement : BFM politique. L’appel à la grève court jusqu’à mercredi, sans pour autant avoir d'impact sur l'antenne pour le moment. Ce lundi matin, la matinale habituelle, avec ses présentateurs, a bien eu lieu.