Faute d'accord avec Altice, Orange interrompt la diffusion de BFMTV

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
"Orange et le groupe Altice n'ont pas trouvé d'accord sur ces nouvelles conditions", indique un message sur fond noir sur le canal habituellement réservé par Orange à BFMTV

Nouveau coup dur pour BFMTV et le groupe Altice. L’opérateur Orange vient de couper le signal de la chaîne d'infos et des deux autres chaînes du groupe de Patrick Drahi. Ce sont donc 12 millions d’abonnés qui n’auront pu accès aux programmes de BFMTV, RMC Story et RMC Découverte.

Deux semaines après Free, Orange a décidé de ne pas accepter les conditions proposées par Altice qui demande à se faire rémunérer pour la diffusion de ses chaînes. Le principal opérateur français avait prévenu que la possibilité de l’écran noir était dans les tuyaux. Ils sont donc passés à l’acte avec une coupure "temporaire" comme indiqué à leurs abonnés.

Si BFMTV n’avait pas été trop impacté par la coupure de Free, cette fois les conséquences pourraient être d’une toute autre nature. Ce n’est pas vraiment la rentrée rêvée pour Marc-Olivier Fogiel, le nouveau patron de BFM.

Fabienne Dulac, directrice générale adjointe d'Orange, sera l'invitée de Philippe Vandel, demain dans Culture Média 

BFMTV toujours accessible via la TNT

Altice entend être rémunéré pour la diffusion de ses chaînes et de services associés (comme les programmes disponibles en replay ou rattrapage), sur le même modèle que les accords conclus entre Free et les groupes TF1 et M6, alors que Free est d'accord pour payer pour les services associés mais pas pour la diffusion de la chaîne en temps réel.

Altice a déjà conclu des accords de rémunération avec Bouygues Telecom, Canal+ ou encore SFR et souhaiterait parvenir à un accord avec Free avant d'entrer en négociations avec Orange.

Europe 1
Par Cyril Lacarrière, édité par Gaétan Supertino