Merah : le CSA menace TF1 de sanctions (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, Michel Boyon, a vivement regretté lundi sur Europe 1 la diffusion par TF1 d'extraits des enregistrements des négociations entre Mohamed Merah et le Raid pendant le siège de son appartement. Selon lui, TF1 aurait dû demander un avis consultatif au CSA avant la diffusion : "on a l'habitude de dialoguer avec les chaînes sur ce genre de choses. Après, [TF1] faisait ce qu'il voulait", a-t-il dit.

Michel Boyon a indiqué qu'il avait téléphoné dès dimanche soir "à tous les dirigeants de chaînes de radio et de télévision pour leur demander instamment de ne pas diffuser ces images". "Si les gens n'écoutent pas ce que nous leur disons, nous allons commencer à étudier ce dossier - ce qui a commencé à être fait dès 8 heures [lundi] matin. Nous allons nous assurer que TF1 et LCI respectent les obligations déontologiques prévues par la loi. Et s'il y a matière pour le CSA à intervenir notamment par la voie de sanctions, nous le ferons, sans hésiter", a déclaré Michel Boyon.

"Je suis profondément choqué. Ce n'est pas acceptable qu'on puisse se moquer ainsi de la douleur des familles ou manquer de respect à des personnes qui ont été blessées", a ajouté Michel Boyon. "Mettez-vous à la place des familles, des gens qui ont été blessés et qui entendent les propos d'une rare violence tenus pas Mohamed Merah, et qui est, je le rappelle, un assassin et un terroriste", s'est-il emporté.