Washington appelle Pékin à respecter le "haut degré d'autonomie" de Hong Kong

, modifié à
  • A
  • A
D'importantes manifestations ont lieu depuis des semaines à Hong Kong.
D'importantes manifestations ont lieu depuis des semaines à Hong Kong. © PHILIP FONG / AFP
Partagez sur :
Les États-Unis se sont dits mercredi "très préoccupés" par "les mouvements paramilitaires chinois" à la frontière avec Hong Kong, où se déroulent d'immenses manifestations d'opposants politiques.

Les Etats-Unis sont "très préoccupés" par "les mouvements paramilitaires chinois" à la frontière avec Hong Kong et appellent la Chine à "respecter le haut degré d'autonomie" de l'ex-colonie britannique, a déclaré mercredi le département d'Etat américain. 

"Soutien à la liberté d'expression"

"Nous condamnons la violence et exhortons toutes les parties à faire preuve de retenue, mais restons déterminés dans notre soutien à la liberté d'expression et à la liberté de réunion pacifique à Hong Kong", a dit un porte-parole de la diplomatie américaine dans une déclaration transmise à l'AFP. "Nous rejetons catégoriquement les fausses accusations selon lesquelles des forces étrangères seraient les mains invisibles derrière les manifestations", a-t-il ajouté.

Pékin avait auparavant haussé le ton, dénonçant des agressions "quasi-terroristes" contre ses ressortissants durant des affrontements la veille à Hong Kong. "Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces actes quasi-terroristes", avait déclaré dans un communiqué Xu Luying, porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du gouvernement chinois. Mardi en effet, deux Chinois du continent ont été passés à tabac au cinquième jour d'une mobilisation sans précédent à l'aéroport de Hong Kong où le trafic a été particulièrement perturbé lundi et mardi.

C'est la deuxième fois cette semaine que la Chine cherche à assimiler les manifestations à du "terrorisme", avec des avertissements de plus en plus inquiétants qui font craindre une répression militaire alors que le mouvement en est à sa dixième semaine.