Au Venezuela, des milliers d'opposants défient Maduro : "La peur, on l'avait au début mais plus maintenant"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Des milliers d'opposants vénézuéliens défilent samedi pour exiger du chef de l'État Nicolas Maduro qu'il cède le pouvoir, à l'occasion du très symbolique 20ème anniversaire de la révolution bolivarienne du défunt Hugo Chavez. 
REPORTAGE

Ils sont des milliers à défiler samedi dans les rues de Caracas, au Venezuela, pour exiger de Nicolas Maduro qu'il cède le pouvoir à Juan Guaido, le président auto-proclamé. Toute la matinée, des dizaines de milliers de manifestants ont convergé depuis les points de rassemblements vers la plus grande avenue de la ville, où Juan Guaido leur a donné rendez-vous. 

Sous un soleil de plomb, Carmen avance en s'appuyant difficilement sur sa béquille. "Il faut continuer à lutter pour le pays, pour la liberté qu'on mérite, pour un meilleur futur, pour nos enfants et nos petits-enfants", affirme-t-elle au micro d'Europe 1. "Petit à petit, les choses vont bouger. Il faut qu'on alerte tous les autres pays, et que les gens sachent ce qu'on vit. On a des droits. On mérite de retrouver notre qualité de vie d'avant". 

"Si on ne se mobilise pas, ça ne changera pas". Les violences de la semaine dernière sont dans toutes les têtes mais Geraldo et Julia, drapeaux accrochés autour du cou, n'ont pas hésité à venir. "Pour ma sœur et pour les générations qui viennent, je crois que ça valait la peine", explique-t-elle. "On vient avec la peur, on a vu ce qu'il s'était passé mais... c'est à nous, les jeunes, de s'occuper de notre futur. Parce que si on ne fait rien, si on ne mobilise pas, ça ne changera pas", prévient la jeune femme. Geraldo renchérit : "La peur, on l'avait au début mais plus maintenant. Je crois que nous avons réussi à dépasser cette peur". 

Après être sorti du bâtiment de la délégation de l'Union européenne, Juan Guaido est monté sur scène et a salué la foule avec un grand sourire. Il a pris la parole pour annoncer que de l'aide humanitaire, de la nourriture et des médicaments, allaient bientôt arriver depuis le Brésil et la Colombie. 

L'opposant Guaido annonce une nouvelle manifestation contre Maduro le 12 février

Juan Guaido a annoncé samedi une nouvelle manifestation contre le chef de l'État socialiste Nicolas Maduro le 12 février, devant des milliers de partisans réunis à Caracas. En appelant les manifestants à "poursuivre leur mobilisation dans la rue", Juan Guaido a appelé à "deux manifestations importantes", une le Jour de la jeunesse au Venezuela, le 12 février, et l'autre liée à l'arrivée d'une aide humanitaire, dont il n'a pas précisé la date.