Un avion privé turc venant des Émirats s'écrase en Iran

, modifié à
  • A
  • A
L'avion s'est écrasé en Iran (photo d'illustration).
L'avion s'est écrasé en Iran (photo d'illustration). © ADEM ALTAN / AFP
Partagez sur :
L'avion s'est écrasé à environ 400 km au sud de Téhéran, selon la télévision d'État iranienne. Onze personnes se trouvaient à bord. 

Un avion privé turc parti des Émirats arabes unis à destination d'Istanbul s'est écrasé dimanche dans une zone montagneuse du sud de l'Iran avec onze personnes à bord, a indiqué la télévision d'Etat iranienne. L'avion, qui avait décollé de l'émirat de Charjah, s'est écrasé près de la ville de Shahr-e Kord, à environ 400 km au sud de Téhéran, a ajouté la télévision. L'avion avait à son bord huit passagers et trois membres d'équipage, a déclaré à la télévision d'Etat Reza Jafarzadeh, directeur des relations publiques de l'Organisation de l'aviation civile iranienne (OIAC).

La fille d'un important homme d'affaires en Turquie et sept amies. Des médias en Turquie ont affirmé que les passagers étaient Mina Basaran, la fille d'un important homme d'affaires turc, Huseyin Basaran, et ses sept amies. Elles étaient parties faire la fête aux Émirats arabes unis après le mariage de Mina Basaran. Les causes de l'accident ne sont pas encore connues et un responsable iranien a laissé entendre qu'il y avait peu de chance de retrouver des survivants. Selon le quotidien Hurriyet et plusieurs chaînes de télévision turques, le Challenger 604 de la compagnie canadienne Bombardier appartenait à la société Basaran Holding Company du père de Mina Basaran. 

Les huit jeunes femmes avaient diffusé sur les réseaux sociaux une photo d'elles souriant et se détendant à Dubaï. Mina Basaran avait également publié une photo d'elle montant à bord de l'avion avant son départ d'Istanbul pour les Emirats arabes unis, selon des informations de presse en Turquie. Âgée de 28 ans, la jeune femme siégeait au conseil d'administration de la compagnie de son père, toujours selon la même source.