Syrie : l'Etat islamique chassé de sa dernière position à Raqqa

, modifié à
  • A
  • A
Raqqa 1280 BULENT KILIC / AFP
Un membre des Forces démocratiques syriennes célèbre la prise de Raqqa, mardi. © BULENT KILIC / AFP
Partagez sur :

Selon l'OSDH, les djihadistes de l'Etat islamique ont été totalement chassés de son ex-"capitale" en Syrie.

La ville de Raqqa, l'ex-capitale du groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Syrie, est tombée totalement mardi aux mains de forces soutenues par les Etats-Unis après plusieurs mois de combats dévastateurs.

Revers de taille. La chute de Raqqa, annoncée par un porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS), représente un revers de taille pour le groupe ultraradical qui a vu son "califat" presque s'écrouler en Syrie et en Irak voisin à la suite de multiples offensives pour la déloger des régions conquises depuis 2014. "Les opérations militaires à Raqqa ont pris fin. La ville est sous le contrôle total" des Forces démocratiques syriennes (FDS), a indiqué Talal Sello, un porte-parole de cette alliance de combattants kurdes et arabes entrée début juin dans la métropole du nord du pays en guerre.

"Éliminer les cellules dormantes". "Tout est fini à Raqqa (...) Il y a actuellement des opérations de ratissage pour éliminer les cellules dormantes, si on en trouve, et pour déminer la ville", a-t-il ajouté. Selon lui, les FDS doivent "publier un communiqué officiel pour annoncer la libération de la ville".

Mardi, les FDS ont reconquis un hôpital et un stade municipal dans le centre de Raqqa, les deux derniers réduits dans lesquels étaient retranchés plusieurs dizaines de djihadistes étrangers.