Schengen : la Commission propose d'allonger la durée des contrôles frontaliers jusqu'à 3 ans

  • A
  • A
© AFP
Partagez sur :
En l'état actuel, ces contrôles rétablis en cas de "menace grave" à l'ordre public ou la sécurité d'un pays ne peuvent pas excéder six mois.

La Commission européenne a proposé mercredi de modifier les règles dans l'espace Schengen, en prévoyant la possibilité de rétablir des contrôles frontaliers de jusqu'à trois ans pour faire face à des menaces comme le terrorisme.

Des contrôles en cas de "menace grave". Selon les règles actuelles de l'espace de libre-circulation, des contrôles rétablis en cas de "menace grave" à l'ordre public ou la sécurité d'un pays ne peuvent pas excéder six mois, ou exceptionnellement deux ans en cas de chaos constaté aux frontières extérieures de l'UE.