Québec : deux morts et cinq blessés par arme blanche, un suspect arrêté

, modifié à
  • A
  • A
Police Québec Canada
© SEBASTIEN ST-JEAN / AFP
Partagez sur :
La police de Québec a indiqué dimanche matin qu'un homme suspecté d'avoir fait deux morts et cinq blessés avait été arrêté. Il n'était a priori "pas associé à un groupe terroriste", selon les autorités. 

Un homme a été arrêté dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Québec, au Canada. Il est suspecté d'avoir tué deux personnes à l'arme blanche et d'en avoir blessé cinq autres, samedi soir. 

Un suspect de 24 ans

Les agressions se sont déroulées samedi en fin de soirée dans le Vieux Québec et le suspect, armé d'une épée et habillé en tenue "médiévale" a été arrêté, a indiqué Etienne Doyon, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec lors d'un point de presse. Selon trois témoins citées par le journal québécois Le Soleil, l'assaillant aurait "égorgé" sa première victime près du Château Frontenac et il y avait "beaucoup de sang".

L'homme aurait ensuite poursuivi sa route sur la rue des Remparts, où la deuxième personne a été tuée, avant de se rendre vers le Vieux-Port, faisant d'autres blessés, selon le journal. La police n'a pas précisé les motifs de ces agressions survenues lors de la soirée d'Halloween. Le suspect a finalement été "arrêté peu avant 1h ce matin" près de l'Espace 400e, près du Vieux-Port de Québec, a-t-il dit. 

Pas de lien avec le terrorisme

L'homme, âgé de 24 ans voulait "faire le plus de victimes possible" mais n'était a priori pas "associé à un groupe terroriste", a annoncé la police, plus tard dimanche. "Tout porte à croire" que le suspect, armé d'un sabre japonais et déguisé en costume médiéval, "aurait choisi ses victimes au hasard", a indiqué un responsable.