Pas d'accalmie sur le front des incendies en Californie, au moins 50 morts

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Mardi, les pompiers ont continué à combattre deux incendies, l'un dans le nord de l'Etat et l'autre situé près de Los Angeles. 

Plusieurs milliers de pompiers américains combattaient mardi pour le sixième jour consécutif de gigantesques feux de forêt en Californie tandis que les équipes de recherche tentaient de retrouver les corps d'éventuelles nouvelles victimes des incendies qui ont déjà fait au moins 50 morts.

Un feu maîtrisé à 35% seulement. "Aujourd'hui, les restes de six nouvelles personnes ont été découverts (...) à Paradise", ville de 26.000 habitants qui a été littéralement rayée de la carte et où ont péri 48 des 50 victimes, a dit à la presse le shérif Kory Honea. Au nord de l'Etat, le feu baptisé "Camp Fire" avait brûlé 50.600 hectares et n'était contenu qu'à 35%, selon un bilan des pompiers californiens (Cal Fire) mardi matin. Plus de 6.500 habitations et 260 commerces ont été détruits depuis que l'incendie s'est déclaré jeudi dernier.

Plus de 5.100 pompiers sont déployés sur cet incendie, le plus meurtrier de l'histoire de la Californie. "Beaucoup de risques et de dangerosité combinés à un terrain difficile dans certaines zones vont compliquer le travail des pompiers", a prévenu Cal Fire, dans son bulletin mardi matin.

Un autre feu près de Malibu. A plusieurs centaines de kilomètres au sud, le "Woolsey Fire" a ravagé 39.300 hectares près de Los Angeles, et fait au moins deux morts. Il n'était lui aussi contenu qu'à 40% mardi soir. Le feu s'est déclaré jeudi après-midi près de Thousand Oaks, petite ville meurtrie la veille au soir par une fusillade dans un bar qui a fait 12 morts. L'incendie s'est rapidement propagé vers le sud et atteint samedi la célèbre station balnéaire de Malibu. Près de 3.600 pompiers combattent les flammes qui ont ravagé les maisons de certaines célébrités, dont plusieurs ont témoigné sur les réseaux sociaux.

Un Etat qui souffre de la sécheresse. La sécheresse sévit depuis plusieurs années sur ce grand Etat de l'ouest des Etats-Unis. Aucune pluie n'est attendue avant la semaine prochaine au moins, selon les services météorologiques. Les pompiers restent en état d'alerte en raison de vents faibles à modérés qui doivent persister mardi, avec des rafales à environ 50 km/h, a indiqué Cal Fire dans la matinée. Les sols secs combinés à un terrain difficile compliquent la tâche des soldats du feu, venus de tout le pays.
Depuis un an, la Californie a connu plusieurs incendies majeurs, qui ont fait, au total, près de 100 morts, et brûlé des centaines de milliers d'hectares.