Nouvelle-Zélande : l'aéroport de Dunedin fermé en raison d'un "colis suspect"

, modifié à
  • A
  • A
Photo d'illustration © AFP
Partagez sur :

Deux jours après l'attentat terroriste contre deux mosquées bondée de la ville de Christchurch, l'aéroport néo-zélandais de Dunedin, situé à 400 kilomètres plus au sud, a été fermé en raison d'un "colis suspect" ont annoncé les forces de l'ordre.

La police néo-zélandaise a fermé dimanche l'aéroport de Dunedin en raison de la découverte d'un colis suspect, ont annoncé les autorités deux jours après un carnage dans deux mosquées de Christchurch.

La police sur les lieux. "L'aéroport de Dunedin est actuellement fermé", indique un communiqué. "La police est sur les lieux et une équipe spécialisée a été déployée pour déterminer la nature du paquet." Un employé de la compagnie Air New Zealand qui se trouvait sur les lieux a indiqué à l'AFP sous couvert de l'anonymat que le terminal de l'aéroport n'avait pas été évacué. Seule une poignée de vols sont concernés par cette fermeture qui est intervenue tard dans la soirée en Nouvelle Zélande.

Selon le site de surveillance Flightaware, le vol 691 d'Air New Zealand en provenance de Wellington a tourné en rond au-dessus de Dunedin pendant près d'une heure avant de repartir vers la capitale néo-zélandaise.