L'UE sur la Catalogne : "L'Espagne reste notre seule interlocutrice"

, modifié à
  • A
  • A
L'UE soutient le gouvernement espagnol dans son conflit avec la Catalogne.
L'UE soutient le gouvernement espagnol dans son conflit avec la Catalogne. © EMMANUEL DUNAND / AFP
Partagez sur :
Donald Tusk, le président du Conseil de l'UE, a appelé le gouvernement espagnol à choisir "la force de l'argument plutôt que l'argument de la force".

L'Espagne reste "la seule interlocutrice" de l'Union européenne, après le vote du Parlement de Catalogne en faveur de l'indépendance, a affirmé vendredi Donald Tusk, le président du Conseil de l'UE, qui représente les 28 États membres. "Pour l'UE rien ne change. L'Espagne reste notre seule interlocutrice", a écrit Donald Tusk sur son compte Twitter, en appelant parallèlement le gouvernement espagnol à choisir "la force de l'argument plutôt que l'argument de la force".

Soutien ferme au gouvernement central. Depuis le début de la crise catalane, l'Union européenne a affiché un soutien très ferme au gouvernement de Madrid, au nom du "respect de la Constitution espagnole". "Je pense que nous devons tous respecter les pays tels qu'il sont, nous devons respecter la Constitution et c'est extrêmement important pour l'Europe", a encore répété vendredi matin un commissaire européen, le Portugais Carlos Moedas, interrogé sur les derniers développements en Catalogne.

Le Parlement catalan a adopté vendredi une résolution déclarant que la région devient un "Etat indépendant prenant la forme d'une République", une rupture sans précédent en Espagne. Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a immédiatement réagi sur Twitter en promettant de "restaurer la légalité" en Catalogne.