Le Sénégal inquiet pour Diary Sow, "modèle" d'excellence pour toute une génération

  • A
  • A
Diary Sow 1:37
Diary Sow n'a plus donné signe de vie depuis le 4 janvier (photo d'archives). © AFP PHOTO /SENEGALESE PRESIDENCY
Partagez sur :
La disparition de la jeune étudiante sénégalaise Diary Sow à Paris, qui n'a plus donné signe de vie depuis le 4 janvier, inquiète en France mais aussi dans son pays, où elle était devenue un modèle de méritocratie et d'inspiration, notamment pour les jeunes filles. 
REPORTAGE

Où est Diary Sow ? Le mystère reste entier, près de dix jours après la disparition de la Sénégalaise de 20 ans, étudiante en classe préparatoire en France et qui n'a plus donné signe de vie depuis le 4 janvier. La situation inquiète à Paris, où la communauté sénégalaise distribue des flyers et placarde sa photo dans son quartier, mais aussi au Sénégal, où la jeune femme est considérée comme un emblème. Reportage.

Des prières organisées dans son quartier

Dans le village de Malicounda, à 80 kilomètres de la capitale sénégalaise, les proches de Diary Sow sont ainsi rassemblés dans la maison familiale. Son oncle, Aliou Sow, ne lâche pas son téléphone portable, dans l’espoir de recevoir enfin un signe de vie.

"Elle appelait régulièrement, tous les jours", confie-t-il à Europe 1. "Ou par WhatsApp, mais toujours elle donnait de ses nouvelles." En attendant des réponses, la famille se serre les coudes dans ce moment "difficile". "Oncle, tante, maman, grand-mère, nous sommes tous réunis." Des prières sont aussi régulièrement organisées dans le quartier, où les voisins décrivent une jeune femme timide, intelligente, appréciée de tous.  

"Un modèle pour toutes les jeunes filles"

Et les messages de soutien ne se limitent pas au village de l'étudiante : ils essaiment dans tout le pays, où Diary Sow incarne la méritocratie et l'excellence pour toute une génération. "Elle était devenue une personne publique", estime Serigne Mbaye Thiam, qui était ministre de l'Education lorsque la jeune fille a été élue meilleure élève du Sénégal.

Pour l'ancienne responsable, Diary Sow représente "un modèle pour des jeunes filles, surtout, qui voulaient réussir dans les études et notamment dans les études scientifiques. C’est ça qui fait que sa disparition a créé l’émoi."

Une enquête pour disparition inquiétante de majeur a été ouverte la semaine dernière après une plainte déposée par le Consulat du Sénégal à Paris.

Europe 1
Par Margot Chevance, édité par Margaux Lannuzel