Canicule : et dans le reste de l’Europe, ça se passe comment ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Alors que la France devrait battre jeudi de nouveaux records de température, les Pays-Bas, la Belgique et l'Allemagne font également face à des températures jamais enregistrées.

La France attend jeudi le pic de chaleur du second épisode caniculaire de l’été. Un épisode qui, par rapport à la vague de chaleur qui a frappé le pays fin juin, touche plus particulièrement le nord de l’Hexagone, où 20 départements sont en vigilance rouge. Nos voisins ne sont pas en reste non plus : depuis mercredi, en Allemagne et dans les pays du Benelux, habitués à des températures plus fraîches, le mercure franchit des seuils jamais atteints.

Les ponts d'Amsterdam surveillés de près

Mercredi, aux Pays-Bas, on suffoquait avec 40,4°C, soit la température la plus chaude jamais enregistrée dans le pays. À Amsterdam, la chaleur est si inhabituelle que des employés municipaux surveillent tout particulièrement les ponts. Sans relâche ils en arrosent les parties métalliques pour éviter que celles-ci ne se dilatent trop sous l’effet de la chaleur et tenter de les refroidir. Dans le même but, la chaîne de télévision locale RTV Oost propose aux téléspectateurs une "télé-fraîcheur", qui diffuse en live stream des images d'archives de paysages enneigés. 

Plusieurs centaines de cochons ont eu moins de chance: ils sont morts dans la nuit de mardi à mercredi dans une ferme à Middelharnis, dans l'ouest des Pays-Bas, à cause de la chaleur et d'une panne de ventilation, selon les médias locaux.

Par endroits, on a même sorti les saleuses, d’ordinaire utilisées en hiver, le sel ayant comme vertu de refroidir l’asphalte et donc d’empêcher le goudron de fondre.

De record de chaleur en record de chaleur

En Belgique aussi on n’a jamais eu aussi chaud, avec 40,6°C degrés mesurés dans le pays. Le code rouge canicule a été déclenché pour la première fois dans l’histoire du royaume. Jusqu'alors c'est le 39,9°C enregistré mercredi vers 16h sur la base militaire de Kleine-Brogel (nord-est) qui faisait office de record.

En Allemagne il a fait tout aussi chaud, avec un record également battu mercredi : 42,6 degrés enregistrés dans l'après-midi. 

Trois personnes portées disparues après s'être baignées dans la Tamise

Le Royaume-Uni va, lui aussi, "probablement battre le record de chaleur de juillet, qui est de 36,7°C, et il existe même une possibilité de battre le record absolu de 38,5°C", indique la météo britannique (Met Office). A Londres, la police recherche trois personnes portées disparues après s'être baignées dans la Tamise. Le Luxembourg a annoncé qu'il déclenchait lui aussi l'alerte rouge. L'Italie est également touchée et les autorités ont élevé l'alerte au niveau 3 ("bulletin rouge") dans cinq villes pour mercredi, Bolzano, Brescia, Florence, Pérouse et Turin.

Enfin, la moitié de la Suisse est en alerte orange canicule et le service météo national prévoit "un dégel important en haute montagne" où l'isotherme 0°C sera mercredi à une altitude inhabituellement élevée de 4.800 mètres, soit plus haut que le point culminant du pays.

Europe 1
Par Jean-Jacques Héry