Le gouvernement britannique donne son feu vert à l'extension de l'aéroport d'Heathrow

  • A
  • A
Après des années de débat, le gouvernement conservateur avait annoncé en 2016 son soutien à l'extension de l'aéroport londonien.
Après des années de débat, le gouvernement conservateur avait annoncé en 2016 son soutien à l'extension de l'aéroport londonien. © AFP
Partagez sur :
Après des années de débat et l'étude de plusieurs projets, l'aéroport londonien d'Heathrow va être agrandi avec une troisième piste, a annoncé mardi le ministre des Transports. 

Le gouvernement britannique a donné mardi son feu vert définitif au projet controversé de construction d'une troisième piste à l'aéroport londonien d'Heathrow, le premier en termes de passagers en Europe, a annoncé le ministre des Transports Chris Grayling.

Cette décision a été prise dans "l'intérêt national", "créera des "dizaines de milliers d'emplois locaux et stimulera notre économie", a déclaré le ministre devant les députés, qui seront appelés à voter sur ce projet dans les prochains jours. "Le temps est venu d'agir" après "un demi-siècle de discussions", a-t-il ajouté.

Financé par des fonds privés. Après des années de débat et l'étude de plusieurs projets, le gouvernement conservateur avait annoncé en octobre 2016 son soutien à l'extension de l'aéroport londonien tout en lançant de plus amples consultations. Le projet de l'extension d'Heathrow définitivement retenu mardi "sera réalisé de manière rentable et durable, avec un ensemble complet de mesures pour soutenir les communautés touchées et protéger l'environnement", indique le ministère des Transports dans un communiqué. Il "sera financé par des fonds privés et les coûts ne seront pas supportés par le contribuable", a-t-il également assuré. 

Plus de 75 millions de voyageurs chaque année. Cette extension de l'aéroport londonien divise toutefois profondément l'opinion, avec de féroces opposants au sein même du Parti conservateur et du gouvernement, parmi lesquels le ministre des Affaires étrangères Boris Johnson ainsi que les députés dont les circonscriptions seront affectées par l'extension. L'ancienne ministre des Transports tory Justine Greening a ainsi annoncé mardi matin au micro de la BBC qu'elle ne voterait pas en faveur de cette extension, quitte à s'opposer aux consignes de son parti. Avec plus de 75 millions de voyageurs accueillis chaque année, l'aéroport d'Heathrow est le premier d'Europe en termes de trafic voyageurs. Il accueille plus de 80 compagnies aériennes desservant plus de 200 destinations.