Le Chili réclame la restitution des restes d'un ancêtre du paresseux au British Museum

  • A
  • A
mylodon crédit : capture d'écran vidéo WizScience.com - 1280
Les restes de cet ancêtre du paresseux, mesurant environ 2,5 mètres pour trois tonnes ont été découvert dans une caverne au Chili en 1896. © capture d'écran vidéo WizScience.com
Partagez sur :
Le ministre chilien du Patrimoine national réclame au British Museum de Londres les restes d'un mylodon, un ancêtre du paresseux découvert au Chili et étudié à Londres au début du 20ème siècle.

Le Chili a annoncé dimanche qu'il demandera au British Museum de Londres le rapatriement des restes d'un mammifère éteint, le mylodon, ancêtre du paresseux ayant vécu en Patagonie il y a environ 10.000 ans.

Un ministre chilien à Londres pour réclamer les restes d'un mylodon. Le ministre chilien du Patrimoine national, Felipe Ward, se rendra à Londres dans deux semaines pour obtenir la restitution de ce spécimen ayant vécu dans la région à la pointe de l'Amérique du Sud, à cheval entre l'Argentine et le Chili. L'idée est "d'engager les discussions avec les responsables du musée à Londres afin de rapatrier les restes du mylodon", a expliqué Felipe Ward aux journalistes.

En 1896, des colons allemands avaient découvert les restes de cet ancêtre du paresseux, mesurant environ 2,5 mètres pour trois tonnes, dans une caverne de la région de Magallanes, environ 3.500 kilomètres au sud de Santiago. Ils avaient ensuite été amenés en Grande-Bretagne en 1897 afin de les étudier mais n'avaient jamais été rendus au Chili, selon les autorités.

La restitution d'une statue de l'île de Pâques également demandée. Le ministre chilien sera également accompagné d'une délégation cherchant à obtenir la restitution d'une statue importante pour un peuple de l'Île de Pâques, qui fait partie du Chili. Les Chiliens souhaitent offrir une réplique en échange de l'original, une sculpture de quatre tonnes qui aurait été réalisée entre l'an 1.000 et 1.600 avant d'être dérobée en 1868 par un navire britannique.

Le Chili demandera également au musée norvégien Kon-Tiki de restituer une importante collection d'objets historiques provenant de l'Île de Pâques.