La côte est des Etats-Unis se prépare à recevoir de plein fouet l'ouragan Florence

  • A
  • A
Les vents de l'ouragan Florence, pris ici en photo de la Station spatiale internationale, ont atteint en moyenne 220 km/h lundi soir.
Les vents de l'ouragan Florence, pris ici en photo de la Station spatiale internationale, ont atteint en moyenne 220 km/h lundi soir. © HANDOUT, RICKY ARNOLD / NASA / AFP
Partagez sur :
Alors que Florence grandit en puissance, la Caroline du Sud a décidé de faire évacuer plus d'un million de ses habitants. 

Évacuation obligatoire d'au moins un million d'habitants, fermeture de dizaines d'écoles et des magasins pris d'assaut, la côte est des Etats-Unis se préparait activement à être touchée de plein fouet par le puissant ouragan Florence dans quelques jours.

"Restez en sécurité", exhorte Trump. "Mes équipes viennent juste de m'informer que c'est l'une des pires tempêtes à frapper la côte est depuis de nombreuses années. Aussi, ça se profile comme une frappe directe sur la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et la Virginie", a tweeté lundi soir le président américain Donald Trump. "S'il-vous-plait, préparez-vous, soyez prudents et restez en SECURITE", a-t-il ajouté, précisant qu'il venait de s'entretenir par téléphone avec les gouverneurs de ces trois Etats.

De plus en plus puissant. Les autorités locales se sont mobilisées dès ce week-end, déclarant l'état d'urgence pour se préparer en prévision de cet ouragan qui s'est hissé lundi après-midi en catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5. Ses vents atteignaient en moyenne 220 km/h à 22h, selon le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC). "Florence grandit en taille et en puissance", a-t-il prévenu.

Les habitants évacués. En Caroline du Sud, l'évacuation de plus d'un million d'habitants ordonnée par le gouverneur Henry McMaster devait commencer mardi sur une bande littorale de 320 kilomètres de longueur. Les autorités de Caroline du Nord ont ordonné de premières évacuations sur l'île de Hatteras et, à partir de mardi, dans la région côtière touristique des Outer Banks.

Des vents destructeurs mais aussi des inondations. L'Agence fédérale de gestion des situations d'urgence (Fema) a prévenu lundi soir que Florence "va causer une hausse du niveau de la mer potentiellement mortelle, des inondations à l'intérieur des terres et des vents destructeurs dans les (deux Etats de) Caroline et la Virginie". De son côté, le service national de météorologie (NWS) a appelé les habitants "à ne pas se focaliser sur la prévision de trajectoire". "Des effets importants vont être ressentis au-delà du cône, et arriveront sur les côtes bien avant l'oeil" de l'ouragan", a-t-il souligné.