Géorgie : des milliers de manifestants tentent d'investir le Parlement

  • A
  • A
Près de 10.000 personnesont réussi à pénétrer dans la cour du bâtiment avant d'être refoulés par la police.
Près de 10.000 personnesont réussi à pénétrer dans la cour du bâtiment avant d'être refoulés par la police. © Vano SHLAMOV / AFP
Partagez sur :
Des milliers de manifestants s'en sont pris au Parlement géorgien, jeudi. Ils protestaient contre la présence d'un Russe.

Des milliers de protestataires ont tenté d'investir le parlement jeudi à Tbilissi, furieux qu'un législateur russe s'adresse à l'assemblée géorgienne depuis le siège du président à l'occasion d'une rencontre internationale, a constaté un journaliste de l'AFP.

Repoussés après avoir forcé un barrage

Près de 10.000 personnes, réclamant la démission du président du parlement géorgien, ont réussi à pénétrer dans la cour du bâtiment après avoir forcé un barrage de police anti-émeutes, selon la même source. La police les a ensuite refoulés, quelques-uns seulement essayant par la suite d'entrer dans le bâtiment.

Des dizaines de milliers de personnes s'étaient auparavant rassemblées dans le centre de la capitale géorgienne pour demander la démission du président de l'assemblée Irakli Kobakhidzé après qu'un parlementaire russe s'était exprimé depuis son propre siège à la tribune de la chambre.

"La Russie est un occupant", accusent les manifestants

Le député communiste russe Sergueï Gavrilov s'exprimait au Parlement géorgien dans le cadre d'une rencontre annuelle de l'Assemblée interparlementaire sur l'orthodoxie, un forum de parlementaires de pays majoritairement chrétiens orthodoxes. La présence de parlementaires russes a suscité de vives protestations dans l'ex-république soviétique du Caucase, marquée par une intervention militaire russe et une brève guerre en 2008. Celle-ci a entériné la perte du contrôle de ses deux régions séparatistes prorusses d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, frontalières du territoire russe et sur lesquelles sont restées des troupes russes.

Un groupe de députés géorgiens d'opposition a demandé que la délégation russe quitte le Parlement de Tbilissi. Beaucoup de manifestants portaient des drapeaux de la Géorgie et de l'Union européenne, ainsi que des banderoles portant le slogan "La Russie est un occupant".