Aux États-Unis, le pire cadeau à offrir à Noël est un vélo d'appartement

  • A
  • A
Aux USA, une pub pour un vélo d'appartement a fait chuter l'action en bourse de la marque
Aux USA, une pub pour un vélo d'appartement a fait chuter l'action en bourse de la marque © Bob Dmyt / Pixabay
Partagez sur :
Aux États-Unis cette année, mieux vaut ne pas offrir de vélo d'appartement Peloton à Noël. Le bad buzz d'une pub jugée sexiste et ridicule a réussi à faire chuter l'action en bourse de la marque.

L’Amérique, pays du consumérisme, a trouvé LE cadeau qu’il ne faut pas offrir à Noël : un vélo d’appartement high-tech, de la marque pourtant très tendance Peloton. Tout est parti d’un spot publicitaire, explique le New York Times. Une pub critiquée pour "son sexisme" et pour avoir l’air sortie d’un futur totalitaire. On y voit un mari offrir un de ces vélos d’exercice de luxe à sa femme. Elle se filme ensuite tout au long de l’année en train de l’utiliser, avant le lever du jour, en rentrant du travail... mais avec à chaque fois sur le visage un air inquiet et contraint, très bizarre.

Depuis, les réseaux sociaux se déchaînent pour moquer et parodier le clip, certains le comparant même au début d'un épisode de la série Black Mirror. "Cette pub est le meilleur film d’horreur depuis longtemps", ironise le site Vox. "Avec elle, le vélo Peloton ressemble plus à un cauchemar qu’à un cadeau de Noël".

Après la sortie de la publicité, l’action Peloton a même chuté de 10% à la Bourse, note l’agence Bloomberg. C’est devenu un tel phénomène que les comédiens des late-shows s’en sont emparé. Trevor Noah, par exemple, a ainsi commenté les échanges peu amènes entre Trump et Macron à Londres : "C’est triste de voir Trump offrir à Macron des combattants de Daech. Mais bon au moins, on a trouvé LE cadeau de Noël pire que le Peloton !"

Europe 1
Par Xavier Yvon, édité par Séverine Mermilliod