Allemagne : un Syrien condamné pour un meurtre ayant mobilisé l'extrême droite

, modifié à
  • A
  • A
Le Syrien de 24 ans a été condamné jeudi à neuf ans et demi de prison.
Le Syrien de 24 ans a été condamné jeudi à neuf ans et demi de prison. © Matthias Rietschel / POOL / AFP
Partagez sur :
Il y a un an, les images des échauffourées qui avaient suivi le meurtre d'un Allemand à l'arme blanche à Chemnitz avaient fait le tour du monde.

Un Syrien de 24 ans a été condamné jeudi à neuf ans et demi de prison pour le meurtre à l'arme blanche d'un Allemand à Chemnitz, un homicide qui avait déclenché il y a un an des violences anti-étrangers et des manifestations en série de l'extrême droite.

De graves échauffourées avaient suivi

Le tribunal de Dresde a jugé coupable Alaa Sheikhi du meurtre de l'Allemand Daniel Hillig, 35 ans, le 26 août 2018 après une dispute dont l'origine n'a jamais pu être établie. Le parquet avait requis dix ans de prison, la défense plaidant l'acquittement, faute de preuve.

Ce jugement intervient à quelques jours du premier anniversaire du début de ces graves échauffourées ayant suivi l'homicide, et de protestations diverses dans la ville de Chemnitz à l'initiative de l'extrême droite, dont les images avaient fait le tour du monde.

Il survient aussi à dix jours d'élections dans la région même de Chemnitz, la Saxe, et dans celle voisine du Brandebourg, deux Länder de l'ex-RDA devenus des bastions du parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD). Ce mouvement, qui siège depuis deux ans au Bundestag, pourrait y réaliser les meilleures performances de sa jeune histoire, porté par son discours anti-migrants et anti-musulmans ainsi que par le ras-le-bol d'un partie de la population qui s'estime abandonnée par les élites.