Affaire Amanda Knox : la CEDH condamne l'Italie pour absence d'avocat et d'interprète

, modifié à
  • A
  • A
knox amanda
© STEPHEN BRASHEAR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La Cour européenne des droits de l'homme a condamné jeudi l'Italie pour absence d'avocat et d'interprète dans l'affaire Amanda Knox, acquittée en 2015 du meurtre de Meredith Kercher, sa colocataire, en 2007, à Pérouse.

En 2015, elle avait été acquittée du meurtre de Meredith Kercher, sa colocataire, en 2007, à Pérouse, en Italie. Jeudi, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné jeudi l'Italie pour absence d'avocat et d'interprète dans l'affaire Amanda Knox, interminable feuilleton judiciaire.

Elle avait passé quatre ans derrière les barreaux. Amanda Knox avait été condamnée à 26 ans de prison en 2009 pour le meurtre de la Britannique, avant d'être acquittée en appel en 2011 après avoir passé quatre ans derrière les barreaux. Son compagnon de l'époque, Raffaele Sollecito, avait lui écopé de 25 ans de prison avant d'être également acquitté en appel. Mais l'épisode n'en était pas resté là. Lors d'un nouveau procès devant une seconde cour d'appel en 2014, Amanda Knox et Raffaele Sollecito avaient respectivement écopé de 28,5 ans et 25 ans de prison. Avant, donc, de voir la peine cassée.

Dans la nuit du 1er au 2 novembre 2007, Meredith Kercher avait été retrouvée morte. L'étudiante britannique de 21 ans gisait à demi-nue dans une mare de sang, dans l'appartement qu'elle partageait avec Amanda Knox à Pérouse, dans le centre de l'Italie. L'autopsie a révélé qu'elle avait été violée et frappée de 47 coups de couteau.