Viols de guerre : A. Jolie critique l'ONU

  • A
  • A
Partagez sur :

L'actrice Angelina Jolie a  critiqué lundi le Conseil de sécurité de l'ONU pour son inaction face aux viols commis en temps de guerre, comme en Syrie ou en République démocratique du Congo. "Le viol est une arme de guerre (...), une menace contre la sécurité. Lutter contre la violence sexuelle est donc de votre responsabilité", a-t-elle déclaré dans un discours prononcé devant le Conseil: "Le monde ne considère pas encore les viols de guerre comme une priorité".