Un test ADN confirme la mort de Ben Laden

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Un test ADN effectué par les autorités américaines confirme la mort d'Oussama ben Laden au lendemain du raid qui a permis aux Navy Seals d'abattre le chef d'Al-Qaïda, commanditaire des attentats du 11-Septembre. Un responsable, qui s'exprimait sous couvert d'anonymat a confirmé que l'ADN prélevé sur le corps d'une des personnes tuées lors de l'assaut correspondait à celui du chef terroriste.Les tests apportent un "niveau élevé de confirmation" que l'homme tué lors d'un raid nocturne par des commandos américains dans un complexe d'Abbottabad, au nord d'Islamabad, est le chef d'Al Qaïda recherché depuis plus de dix ans par les Etats-Unis.

Un autre responsable du renseignement a déclaré que les analystes coïncidaient "virtuellement à 100%" avec le matériel génétique de la famille Ben Laden. Des techniques de reconnaissance faciale ont d'abord été utilisées pour identifier Ben Laden, une femme présente sur les lieux, peut-être une de ses épouses, l'a également identifié, dit-on de source autorisée au sein du renseignement américain. Le recours à des analyses d'ADN devrait permettre de lever toute incertitude.