Tripoli : l'école française fermée jusqu'à 2014

  • A
  • A
Partagez sur :

L'école et le lycée français de Tripoli ont annoncé jeudi aux parents d'élèves qu'ils resteraient fermés jusqu'à août 2014, invoquant des raisons de sécurité après l'attentat qui a visé l'ambassade de France fin avril. L'ambassade a pour sa part fait état d'une "mise en sommeil" des deux établissements. La possibilité d'un déménagement de l'établissement a été écartée pour des raisons de coût, selon la direction de l'école.

Une évaluation de la situation devrait être faite au cours de l'année prochaine pour décider de la réouverture ou non de l'école à la rentrée suivante, selon la direction de l'établissement. L'école et le lycée français, qui comptent autour de 150 élèves, dont la grande majorité sont Libyens, sont situés dans le même quartier que l'ambassade de France.

Après l'attentat de fin avril, la chancellerie a exigé que les rues entourant l'établissement soient fermées à la circulation, mais des riverains s'y sont opposés. "A notre demande, des mesures précises devaient être prises par les autorités libyennes pour assurer la sécurité de tous les élèves Libyens, Français et d'autres nationalités, ainsi que des personnels administratifs et des enseignants", avait expliqué en début de semaine l'ambassade dans un message aux parents d'élèves. "Ces mesures n'ayant été que partiellement mises en oeuvre, les conditions de sécurité requises ne sont pas remplies", avait ajouté le message.