Syrie : plus de 300 morts en une semaine

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Les bombardements par l'aviation gouvernementale d'Alep et des villes environnantes ont fait plus de 300 morts en une semaine, rapporte lundi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), proche de l'opposition.

Un grand nombre de femmes et d'enfants figurent au nombre des victimes des "barils d'explosifs" largués sur la région parles hélicoptères de l'armée régulière, précise l'OSDH. Les "barils d'explosifs" sont constitués de cylindres métalliques ou de barils de pétrole bourrés d'explosifs très meurtriers et dévastateurs.

Dans un rapport publié ce week-end, l'organisation HumanRights Watch (HRW) indique que ces engins explosifs ont touché des zones résidentielles ou commerciales, et parle de bombardements illégaux.

"Soit l'armée de l'air syrienne est criminellement incompétente, soit elle ne se soucie pas de tuer des dizaines de civils, soit elle vise délibérément des secteurs civils", écrit Ole Solvang, chercheur associé à HRW.