Syrie : Brahimi déplore l'usage d'une "substance"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'envoyé spécial de la Ligue arabe et de l'ONU,  Lakhdar Brahimi, a déploré mercredi l'usage d'une "substance" lors de l'attaque du 21 août en Syrie qui a tué des centaines de personnes. "Il semble qu'une sorte de substance ait été utilisée tuant beaucoup de personnes, sans aucun doute plus de 100, certains parlent de 300, certains parlent de 600, peut-être 1.000, peut-être plus de 1.000", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Genève.