Syrie : 73.000 morts en 2013

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'année 2013 a été la plus sanglante depuis le début du conflit en mars 2011 en Syrie, avec plus de 73.000 morts, a rapporté mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Mardi, cette ONG avait annoncé un bilan global de plus de 130.000 morts depuis le début de la guerre opposant régime et rebelles, dont 7.000 enfants.

L'OSDH, basé au Royaume-uni et qui se base sur un large réseau de sources civiles, médicales et militaires, a accusé "la communauté internationale d'être complice du bain de sang en Syrie" en raison du "manque d'action sérieuse" pour arrêter le bain de sang. "La communauté internationale ne s'est pas mobilisée de manière sérieuse pour arrêter les massacres qui continuent d'être commis en Syrie et s'est contentée de condamnations", a déploré l'ONG.