Philippines : 10.000 civils ont fui

  • A
  • A
Partagez sur :

Quelque 10.000 personnes ont fui leurs maisons dans le sud des Philippines au cours des derniers jours, en raison des affrontements armés entre soldats et rebelles séparatistes musulmans, a indiqué mardi un responsable de la défense civile. Selon ce responsable, Adriano Fuego, un habitant sur sept des villes de Payao, Alicia et Talusan, sur la péninsule de Zamboanga de l'île de Mindanao, ont quitté leurs habitations. "Ils ont reçu des messages sur leur téléphone disant que les rebelles allaient attaquer les villes", a ajouté Adriano Fuego.

Beaucoup d'habitants sont partis avant l'arrivée des rebelles du Front moro islamique de libération (MILF), principal groupe de la rébellion sécessionniste musulmane, ce qui a permis d'éviter des victimes parmi les civils, a-t-il affirmé.