Mexique: Fuentes défend Florence Cassez

  • A
  • A
Partagez sur :

L'écrivain mexicain Carlos Fuentes a estimé qu'une libération par la Cour suprême du Mexique de la Française Florence Cassez, condamnée à 60 ans de prison pour enlèvement, corrigerait une erreur judiciaire, dans une déclaration publiée lundi par la presse mexicaine.

"Une erreur de la justice mexicaine peut être corrigée en libérant Cassez", a dit l'écrivain, ancien ambassadeur du Mexique à Paris. Carlos Fuentes a par contre réitéré les critiques qu'il avait exprimées l'an dernier à l'égard du président français Nicolas Sarkozy à propos de l'affaire Cassez. Il a regretté "l'attitude du gouvernement qui l'a transformée en un problème de relations diplomatiques entre le Mexique et la France".

Après le rejet du pourvoi en cassation de la Française en février 2011, le président français avait décidé de dédier l'année du Mexique en France à Florence Cassez, ce qui avait entraîné l'annulation de l'événement par le Mexique.