Marsaud-NSA : "une surprise pour qui ?"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Alain Marsaud, membre de la délégation parlementaire sur le renseignement a fustigé lundi sur Europe 1 l'hypocrisie après les révélations sur un programme d'écoutes de l'Union européenne par l'Agence nationale de sécurité (NSA). "Arriver à se surprendre et à s'émouvoir dans le cadre des révélations de Monsieur Snowden, il y a de quoi se pincer" s'est exclamé le député UMP Alain Marseaud.

"C'est une surprise pour qui ? Il y a un paquet d'hypocrites en France et à la Commission européenne. C'est de notoriété ancienne, publique et notoire que les Américains nous espionnent !", a affirmé le parlementaire. Et d'ajouter : "Si  nous avions ces mêmes moyens, nous en ferions autant". François Hollande a exigé lundi que cesse ce programme d'écoute. Le président de la République a demandé des "explications" et déclaré que la France ne saurait "accepter ce type de comportement entre partenaires et alliés".

Interrogé sur la nature de cet espionnage, Alain Marsaud estime que c'est avant tout "de l'espionnage politique et commercial". "Le paravent, c'est la lutte antiterroriste", a expliqué le député.