Maroc: Un député islamiste démissionne

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le chef du groupe parlementaire du parti islamiste marocain d'opposition Justice et développement (PJD) a annoncé lundi qu'il allait démissionner du parlement "en raison notamment de la marginalisation de cette institution". C'est la première fois que le président d'un groupe parlementaire à la chambre basse du parlement marocain démissionne de son mandat pour des raisons politiques. Le PJD compte une cinquantaine de députés sur un total de 325. L'annonce de sa démission doit être lue mercredi en séance plénière et publiée ensuite au Bulletin officiel, selon le règlement intérieur du parlement.