Mandela/malentendants : l'Afrique du Sud admet une possible erreur

  • A
  • A
Partagez sur :

La vice-ministre sud-africaine aux Personnes handicapées Hendrietta Bogopane-Zulu a admis jeudi la possibilité d'une erreur dans le choix de l'interprète officiel en langue des signes lors de la cérémonie hommage à Nelson Mandela mardi à Soweto. "Il est possible qu'il y ait une erreur à partir du moment où d'autres personnes n'ont pas compris l'interprète", a-t-elle déclaré après la réaction indignée de la communauté des sourds qui n'ont pas compris un traître mot de la gestuelle incohérente de l'interprète officiel, dénonçant un imposteur.