Malawi: la GB veut une "transition pacifique"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a lancé samedi un appel au calme "à toutes les parties" au Malawi et appelé à une "transition pacifique", après l'annonce du décès du président Bingu wa Mutharika. Dans un communiqué, le chef de la diplomatie britannique a présenté ses condoléances à la famille du chef de l'Etat et "exhorté toutes les parties à conserver leur calme". Il a appelé à une "transition pacifique, comme le prévoit la constitution" du pays, sous domination britannique pendant la première moitié du XXe siècle.