Libye : l'Otan frappe Syrte et Bani Walid

  • A
  • A
Partagez sur :

L'Otan a indiqué mercredi avoir accentué ses frappes sur les villes libyennes de Syrte, région d'origine du dirigeant en fuite Mouammar Kadhafi, et de Bani Walid, une localité au sud-est de Tripoli où le "Guide" aurait pu trouver refuge selon la rébellion.

Au cours de la journée de mardi, les forces de l'Otan ont notamment détruit douze véhicules armés, trois chars et une installation radar aux abords de Syrte ainsi qu'un dépôt de munitions et trois lanceurs de missiles sol-sol près de Bani Walid, selon un communiqué de l'alliance.

Au total, les forces alliées ont effectué 38 frappes mardi. Mouammar Kadhafi est toujours introuvable et les rumeurs continuent à le donner comme s'étant réfugié dans la région de Syrte (360 km à l'est de Tripoli), dont il est originaire.