Le Hamas dénonce un "crime" israélien

  • A
  • A
Partagez sur :

Le mouvement islamiste palestinien Hamas a dénoncé lundi un "crime" israélien après les incidents sanglants aux frontières de l'Etat hébreu lors de la commémoration de la "Nakba" palestinienne, qui ont coûté la vie à douze manifestants. "Nous condamnons fermement ce nouveau crime sioniste contre notre peuple qui manifeste pacifiquement", a dit un communiqué du Hamas à Damas où est basée sa direction en exil.

"Nous appelons la communauté internationale à assumer ses responsabilités face aux crimes continus de l'ennemi sioniste contre notre peuple", a ajouté le communiqué, soulignant que "le retour des réfugiés palestiniens dans leur foyer reste une des questions clés du problème palestinien". Au moins 12 personnes ont été tuées dimanche par des tirs israéliens aux frontières avec le Liban et la Syrie: 10 du côté libanais et au moins deux autres à Majdal Chams sur le plateau syrien du Golan occupé par Israël.

Europe 1
Par AFP