La maison de Steve Jobs cambriolée

  • A
  • A
Partagez sur :

Un homme suspecté d'avoir volé des ordinateurs et des objets personnels dans la maison californienne du défunt co-fondateur d'Apple, Steve Jobs, était sous les verrous mardi, a-t-on appris auprès de la police.

Kariem McFarlin, 35 ans, risque en cas de condamnation jusqu'à 7 ans et 8 mois de prison. Il est poursuivi pour cambriolage et vente d'objets volés, selon Scott Tsui, du bureau du procureur. "Les preuves semblent indiquer que (la maison cambriolée a été choisie) au hasard", a déclaré Scott Tsui à l'AFP. "J'imagine qu'après être entré, il s'est rendu compte à un moment que ce n'était pas la maison de n'importe qui", a-t-il ajouté.

"Des ordinateurs et des objets personnels", d'une valeur estimée à 60.000 dollars, avaient été volés dans la maison de la famille Jobs, à Palo Alto, dans la Silicon Valley le 17 juillet dernier, selon Scott Tsui. La maison est actuellement en travaux et personne n'y habitait au moment du vol, a précisé le bureau du procureur. Steve Jobs est décédé le 5 octobre dernier d'un cancer du pancréas à l'âge de 56 ans.