Japon : visite du PM dans la zone sinistrée

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Premier ministre japonais s'est rendu pour la première fois samedi dans la zone du nord-est de l'archipel dévastée par le séisme et le tsunami du 11 mars, ainsi que dans la zone d'exclusion autour de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, endommagée par la catastrophe. Naoto Kan s'est entretenu avec des sinistrés hébergés dans un camp de fortune à Rikuzentakata, ville de 23.000 habitants dont il ne reste que des ruines baignant dans la boue.

Kan, dont la popularité était en berne avant même la catastrophe, a été mis en cause pour sa gestion de la crise humanitaire et de l'accident nucléaire de Fukushima, où la situation reste préoccupante. Après sa visite à Rikuzentakata, le Premier ministre a pénétré dans la zone de 20 km autour de la centrale dont les 70.000 habitants ont été évacués et s'est rendu sur le terrain de sports transformé en camp de base pour les militaires, les pompiers et les ingénieurs qui s'efforcent de refroidir les réacteurs.