Iran : un rapporteur pour les droits de l'homme

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU a adopté jeudi une résolution créant pour la première fois depuis 2002 un mandat de Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'Homme en Iran et exprimé sa "préoccupation" sur l'intensification de la répression dans ce pays. L'Iran n'a pas autorisé depuis 2002 le renouvellement du dernier mandat de rapporteur spécial sur le pays et n'a également laissé aucun des rapporteurs thématiques de l'ONU à se rendre sur place depuis 2005.

Vingt-deux membres du Conseil basé à Genève ont voté en faveur de la résolution, présentée par la Suède et appuyée par les Etats-Unis. Sept pays, dont la Chine, Cuba, le Pakistan et la Russie notamment ont voté contre