Ieng Thirith libérée : appel des procureurs

  • A
  • A
Partagez sur :

Les procureurs du tribunal international de Phnom Penh ont fait appel vendredi contre la décision des juges de libérer l'ex-première dame des Khmers rouges Ieng Thirith, considérée comme inapte à comparaître, a indiqué l'un d'entre eux à l'AFP.

"Nous avons fait appel contre sa libération immédiate", a déclaré le co-procureur international Andrew Cayley, à trois jours de l'ouverture du procès emblématique du régime marxiste totalitaire, sous lequel sont morts quelque deux millions de personnes entre 1975 et 1979.