Huile de palme : la Malaisie critique Paris

  • A
  • A
Partagez sur :

La Malaisie s'inquiète d'une "agression sans fondement", "irresponsable" et "mal informée" de la France contre l'huile de palme, son produit phare. Dans un communiqué publié lundi, le Conseil malaisien de l'huile de palme, organisme officiel chargé de sa promotion, appelle "le gouvernement français à rejeter" la proposition d'une taxe de 300% déposée par le sénateur Yves Daudigny.

"La Malaisie est très préoccupée par la mesure du sénateur français Daudigny" écrit le Conseil en indiquant que "240.000 petits paysans dépendent de (cette activité) pour leur survie" ainsi que des "milliers d'emplois liés à cette industrie". Le Conseil conteste les arguments diététiques et environnementaux avancés par le rédacteur du projet de taxe."La majorité des graisses saturées consommées en France sont issues des aliments d'origine animale", insiste-t-il, citant les "101 kilos de viande consommés par personne par an, qui contiennent 15 kilos de graisses saturées" ou les "30% de matières grasses contenues dans les 24 kilos de fromage" par an et par tête.