Guinée-Bissau : la junte accepte une transition

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La junte bissau-guinéenne a annoncé vendredi qu'elle acceptait de réduire la période de transition à douze mois, au lieu des deux ans initialement prévus. Autre décision : le déploiement d'une force militaire ouest-africaine, décidée la veille par des chefs d'Etat régionaux à Abidjan.

La junte s'est également engagée, par la voix de son porte-parole Daba Na Walna, à libérer les anciens dirigeants incarcérés depuis le coup d'Etat du 12 avril, qui, selon la présidence ivoirenne sont attendus vendredi soir à Abidjan.